Recettes de pâtes

Des pâtes au menu

Tout le monde s’est déjà régalé en mangeant une bonne assiette de pâtes. Avec une consommation annuelle de 8 kilos par français, les pâtes constituent une source importante de notre alimentation. Composé principalement d’amidon, cet aliment fait partie des féculents et offre une base énergétique considérable.

Chacun a donc l’habitude d’en consommer, sans toutefois toujours connaître les possibilités extrêmement variées qu’offre un plat de pâtes. En soupe, en salade, gratinées, ou accompagnées de viande et de légumes, les pâtes s’accommodent à tous les goûts. Ainsi, nous proposons à travers cet article de faire découvrir quelques aspects de leur diversité et pourquoi pas de stimuler notre imagination pour les cuisiner.

Généralités

odd-pasta-out--macro_19-133461

Dans nos magasins, un rayon complet est souvent consacré aux pâtes. On en trouve de toutes les formes, de toutes les marques et même de toutes les couleurs. Si en effet les pâtes s’achètent généralement sèches, c’est-à-dire déshydratées à 90%, on peut aussi les déguster fraîches et pourquoi pas maison. Préparées avec seulement quelques ingrédients, à savoir de la farine, de l’eau, du sel et des œufs, les pâtes maison sont très économiques et assez simples à préparer, si vous possédez un laminoir. Il ne restera plus qu’à les assortir d’une sauce à votre goût.

Histoire et arrivée en Europe

La fabrication des pâtes est connue depuis plusieurs millénaires en Chine. La légende raconte que c’est Marco Polo qui, à son retour d’orient en 1295, aurait rapporté et fait la notoriété des pâtes en Italie et en Europe. Toutefois, les textes de l’Antiquité évoquent déjà des préparations similaires bien avant cette date. On en trouve ainsi des traces chez les Grecs et les Romains, chez les Arabes et les Perses. Mais c’est à la fin du Moyen-Âge qu’elles se répandent et prennent un essor nouveau. Quelques temps après, au XVIe siècle, les premières pâtes arrivent en France, avec le mariage de Catherine de Médicis et Henri II. Elles connaîtrons une série de lois, comme en 1934, où la semoule de blé dur devient obligatoire pour leur fabrication industrielle. C’est à Toulouse que fut inventée la première presse mécanique à débit continu, à l’origine de la fabrication industrielle des pâtes alimentaires.

Les pâtes à l’italienne

Premiers consommateurs au monde, les Italiens ont fait des pâtes un véritable art culinaire. Dans une assiette copieuse, la pasta spaghettise mange le plus souvent en plat principal. Il existerait environ 150 sortes de pâtes. Chaque forme possède un nom particulier qu’elles soient longues (spaghetti, tagliatelle, capellini), en tubes (penne, macaroni, coquillettes), ou encore farcies (cannelloni, ravioli, lasagne), la variété de leurs couleurs étant due à l’assaisonnement aux légumes (tomate, épinard, champignon, …) que l’on ajoute à la pâte. Chaque région de l’Italie à ses spécialités. Les spaghettis sont par excellence napolitains ; les raviolis se retrouvent davantage au nord. Certaines sauces sont également typiques d’un endroit ; par exemple, le pesto est traditionnel de Gênes. À base de pommes de terre, les gnocchis ont été inventés par le physicien Volta, pour lutter contre la famine et promouvoir la pomme de terre, comme Parmentier en France. La cuisson varie selon la forme, la taille, et la qualité des pâtes. Les italiens préféreront une cuisson al dente plutôt qu’à point, c’est-à-dire, encore ferme sous la dent. Qu’elles soient à la bolognaise pour accomoder les spaghetti bolognaise, à la romaine, à la génoise, ou à la carbonara, c’est toujours un plaisir de cuisiner des pâtes, en Italie.

Les pâtes dans le monde

Recette de pâtes

Les pâtes les plus communes sont assurément italiennes, mais bien d’autres pays en consomment et ont développé leur propres pâtes. Dans l’est de l’Europe, on pourra savourer des spätzles et des knöpfles, assortis de fromage, choucroute ou lentilles. En Savoie, les crozets, petits carrés de pâte, sont élaborés avec de la farine de sarrasin et servent à la confection de la croziflette, variante de la tartiflette. En Asie, de nombreux pays consomment des pâtes, souvent préparer à base de farine de riz. Le plus souvent cuites en bouillon, elles peuvent aussi se faire frire comme les rouleaux de printemps.

Tout cet engouement pour les pâtes révèle l’imagination qu’elles nous inspirent. Ce puits de recettes n’est pas prêt d’arrêter d’attiser nos menus. Encore plus de recettes et d’infos sur les pâtes ici.